Château Puyfromage

Le travail de la vigne : La vigne au rythme des saisons

Saisons : La floraisonSaisons : Les pleursSaisons : Le cycle annuel de la vigne commence avant le printemps quand le cep se réveille après un long sommeil hivernal (dormance), avec l’apparition de gouttes de sève (les pleurs) au bout des sarments coupés.

Dès que la température se radoucit, vers mars ou avril, les bourgeons latents se développent, éclatent et rejettent leur bourre, feutre protecteur contre le gel (c’est le débourrement).

 

Saisons : Le débourrementLes fleurs apparaissent début juin, quand la température avoisine les 20°C, elles s’épanouissent (c’est la floraison) et exhalent un léger parfum.
De la fécondation des fleurs dépend le nombre de baies par grappe.
Saisons : La véraisonLes accidents « de fécondation » sont la coulure (non fécondation) et le millerandage (non développement des grains), ils peuvent diminuer de façon sensible la production non seulement en quantité mais aussi en qualité.
Les fleurs sont ensuite remplacées par les baies (c’est la nouaison) ; le jeune grain de raisin grossit en formant un « nœud ».
C’est à ce moment que l’on se rend compte de la qualité de la fécondation.

 

Saisons : La défeuillaisonEn début d’été, les baies se développent et grossissent tout en restant vertes. Les baies commencent ensuite à se colorer et à prendre de la consistance (c’est la véraison) 6 à 8 semaines après la floraison et une quarantaine de jours avant les vendanges.

Au mois d’août, la vigne, plante bisannuelle, nourrit les raisins de l’année et en plus, prépare la récolte de l’année prochaine. A la base d’une feuille ou d’une grappe, une jeune branche (l’entre-cœur) commence à pousser.
L’entre cœur grandit, un autre bourgeon nouveau se forme.
Puis la branche mûrit : la cellulose (verte) se transforme en bois (marron).
C’est l’aoûtement des bois.

Saisons : Les pleurs
Durant l’été les grains de raisins continuent à grossir tout en mûrissant (c’est la
maturation)
 jusqu’en septembre.
Les anthocyanes (qui donnent la couleur rouge), les tannins et tous les autres éléments nécessaires à un vin de qualité sont synthétisés. L’acidité baisse progressivement et les sucres apparaissent : ils se transformeront en alcool lors de la fermentation alcoolique.

Dans le courant du mois d’octobre et du mois de novembre la vigne commence à perdre ses feuilles. C’est la défeuillaison qui termine ainsi le cycle végétal actif de la vigne.

 

 

 


Galerie photos :

Les pleurs     Les pleurs     Le débourrement     Le débourrement     La floraison     La nouaison

La véraison     La véraison     La maturation     La défeuillaison     La défeuillaison

 


SOMMAIRE : L’équipe | La vigne au rythme des saisons | Calendrier annuel